Page:Tolstoï - Carnet du Soldat, trad. Bienstock.djvu/21

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


marche en avant sera bonne. Chaque soldat doit comprendre sa manœuvre.

Meurs pour la religion orthodoxe, pour le Tzar-père, pour la sainte Russie, l’Église prie Dieu : — mais celui qui aura perdu sa vie à cause de moi la retrouvera. Qui est resté vivant, à celui-là l’honneur et la gloire !

N’offense pas les habitants, ils nous donnent le boire et le manger. Le soldat n’est pas un brigand.

Que tes effets soient propres et tes munitions en ordre. Garde ton fusil, ton biscuit et tes jambes comme la prunelle de ton œil.

Apprends à bien enrouler tes bandelettes, et pour la marche graisse-les, pour les pieds c’est plus commode. Le soldat doit être sain, courageux, ferme, juste, pieux ! Prie Dieu ! De lui vient la victoire ! Admirables héros, Dieu vous voit ; il est votre Général !

Obéissance,

Application,

Discipline,

Propreté,

Santé,

Courage,

Audace,

Bravoure,

Victoire,

Gloire, gloire, gloire !

Dieu de forces ! sois avec nous, dans la douleur nous n’avons pas d’autre aide que toi !

Dieu de forces ! pardonne-nous !