Page:Tolstoï - Carnet du Soldat, trad. Bienstock.djvu/47

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Seul le Christianisme vrai, indépendant, libre de toute institution civile, et qui par suite ne craint rien ni personne, qui a pour but la connaissance de plus en plus parfaite de la vérité divine et sa réalisation de plus en plus complète dans la vie, seul ce christianisme peut être tolérant.


Koreïz, 28 décembre 1901/10 janvier 1902.