Page:Tonnellé - Trois mois dans les Pyrénées et dans le midi en 1858.djvu/11

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée

nous puissions nous sentir at home, et vers laquelle nous puissions nous reporter à chaque instant ; autrement nous sommes comme l’homme qui n’a pas où reposer sa tête. Combien de petits faits tiennent à ce besoin général et profond de l’âme humaine, le besoin d’être recueilli en l’unité, et d’y rapporter la variété, qui nous est nécessaire aussi !




Toulouse, mercredi, 7 juillet.


Visité les églises et les monuments de Toulouse. — Saint-Sernin, à une extrémité dé la vile, isolé sur une place. Intérieur : nef de douze travées étroites, mais élevées ; a un aspect sombre, grand et recueilli ; quelque chose de précis, de net, et en même temps de religieux, de noble et de sévère. Une des causes de la clarté et de la force de la première impression est l’extrême simplicité. Chaque tra-