Page:Touchatout - Le Trombinoscope, Volume 1, 1871.djvu/102

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


nationale de Bordeaux, c’était un grand honneur ; il montra qu’il en était digne en n’y entrant que juste le temps d’en sortir. — Depuis, Victor Hugo a été porté par Paris candidat à l’Assemblée nationale de Versailles. Il a échoué contre M. Vautrain, républicain 18 degrés, chambre de malades, que Paris a choisi dans un jour de mollesse, croyant apaiser le courroux céleste de l’Assemblée et la ramener à Paris. Les Parisiens ont pu se convaincre, par cette petite expérience, de ce que l’on gagne à fléchir le genou quand on a le droit de relever la tête. Le coup de pied légendaire, qui est la réponse obligée à ces sortes de concessions ne s’est pas fait attendre ; et trois jours après, l’Assemblée déclarait de nouveau qu’entre le gaz oxhydrique et les salsifis il n’y avait pas de rapprochement possible.

Au physique, Victor Hugo est de moyenne taille, le front est vaste, l’œil perçant ; à deux cents pas il distinguerait un agent bonapartiste d’un repris de justice. Il laisse pousser sa barbe et des clameurs idiotes à tous les imbéciles qui jappent autour de lui. — Il écrit peut-être trop volontiers aux garçons pharmaciens qui lui adressent des vers : « Vous êtes un des rayons-enclume de l’humanité-clarinette. » Les garçons pharmaciens ne comprennent pas ; mais ils n’en sont que plus heureux. — Son style, parfois simple, clair et puissant, souvent plus inextricable que le javanais le plus pur, donne au lecteur, tantôt la chair de poule et tantôt l’air ahuri d’un homme qui cherche à comprendre comment l’idéal fantôme du rayonnement obscur des pénombres étincelantes, peut produire le verglas purulent de la promiscuité étoilée et bourdonnante du fifre cadavérique.

Février 1872.

NOTICE COMPLÉMENTAIRE

DATES À REMPLIR
PAR LES COLLECTIONNEURS DU TROMBINOSCOPE

Victor Hugo est nommé député le... 18... par Paris qui s’est enfin aperçu que si les Vautrain ne mènent pas à grand chose, ils ne ramènent rien du tout. — Il se présente à l’Assemblée le... 18... et demande la proclamation définitive de la République le... 18... — Gavardie obtient un succès étourdissant en l’appelant : bidon à pétrole. — Enfin, il meurt le... 19..., afin de ne pas voir Victorien Sardou nommé sénateur par Vélocipède IV.


Le Trombinoscope paraîtra régulièrement chaque jeudi (une biographie). Le volume de 50 portraits aura un frontispice illustré et une table des matières.

Ont déjà paru :

    1. Jules Favre.
    2. Thiers.
    3. Gambetta.
    4. Le comte de Paris.
    5. Le comte de Chambord.
    6. Trochu.
    7. Bismark.
    8. Le prince Napoléon.
    9. Pie IX.
    10. Eugénie.
    11. Napoléon III (d. f.)
    12. idem.
    13. Guillaume Ier.
    14. Jules Simon.
    15. Rochefort.
    16. Haussmann.
    17. Pouyer-Quertier.
    18. Rouher.
    19. Duc d’Aumale.
    20. Garibaldi.
    21. Dupanloup.
    22. Littré.
    23. E. Picard.
    24. Sardou.
    25. Victor Hugo.


LA BIOGRAPHIE, 15 CENTIMES. — PROVINCE, SOUS ENVELOPPE, 20 CENTIMES.

Pour les collections, s’adresser au bureau de l’Éclipse, 16, rue du Croissant.


PARIS. — IMP. VALLÉE, RUE DU CROISSANT, 16.