Page:Touchatout - Le Trombinoscope, Volume 1, 1871.djvu/30

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Ollivier au cœur léger, et Lebœuf, l’homme cinq fois prêt, épargnèrent tout ennui à M. de Bismark, en allant au devant du monstre, qui n’eut qu’à ouvrir la gueule — On ne sait que trop le reste. — M. de Bismark avait déclaré, par l’organe de son mannequin Guillaume, qu’il ne faisait la guerre qu’à Napoléon iii et, une fois Napoléon vaincu et détrôné, il pilla la France jusqu’à la dernière pendule ; on devait s’attendre à ce procédé de la part d’un homme qui, de sa vie, n’avait jamais eu un bon mouvement. — Un détail : M. de Bismark a été fait grand’croix de la légion d’honneur par Vélocipède père. Nous n’avons jamais revu et nous ne reverrons probablement jamais une scène d’une aussi haute fantaisie : Bismark décoré par Badinguet !… Robert-Macaire armant Bertrand chevalier, De Villemessant demandant la croix pour Albert Volff !… — À la suite de la derrière attaque de diligence, que cette vieille catin d’histoire aura le toupet d’enregistrer sous le nom de guerre de France et de Prusse, le roi Guillaume fit M. de Bismark prince, en récompense des nombreux services… d’argenterie que ce dernier avait réquisitionné sur son chemin.

Au physique, M. de Bismark est un homme de moyenne taille ; la première fois qu’on le voit, son air vous rappelle… que vous avez laissé vos clefs sur votre secrétaire. — On ne peut refuser à M. de Bismark un esprit très développé ; il a de l’activité, du flair, et possède une de ces intelligences spéciales avec lesquelles on doit à cinquante ans, — selon la chance — ou être devenu grand chancelier ou avoir déjà fait trente-cinq ans de bagne.

Août 1871

NOTICE COMPLÉMENTAIRE

DATES À REMPLIR
PAR LES COLLECTIONNEURS DU TROMBINOSCOPE

M. de Bismark, ayant enfin fait revenir de France ses nombreux bagages, ouvre le.......... 18.. deux cent onze boutiques d’horlogerie dans plusieurs ville de l’Allemagne. — Il est fait duc de Cadranzollern le.......... — Travaille avec ardeur à la pacification de l’Alsace et de la Lorraine en interdisant l’usage de la langue française aux femmes enceintes. — Fait paraître le.......... 18.. une brochure dans laquelle il pose les jalons de l’unité allemande appliquée au Maroc, — et meurt d’apoplexie à Berlin, le.......... 18.., réveillé en sursaut par douze clairons français qui passent sous ses fenêtres sur l’air de : As-tu vu la casquette, la casquette.


première sérieJules Favre, Thiers, Gambetta et le comte de Paris.
deuxième sérieLe Comte de Chambord, Trochu, Bismark et le prince Napoléon.
troisième série — (sous presse) Pie ix, Eugénie et Napoléon iii (fascicule double).


Pour les collections, s’adresser
151, rue Montmartre, galerie des Panoramas, aux bureaux du Tintamarre

La biographie, 15 centimes. — Province (sous enveloppe), 20 centimes.

Paris. — IMP. VALLÉE, 16, RUE DU CROISSANT.