Page:Tsubouchi - Ourashima.djvu/75

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
— 69 —


Scène II

les trois paysans. les nouveaux mariés.
le groupe des paysans. les enfants du village


La musique joue un air de danse.

Le jeune mari, suivi de sa jeune femme, apparaît au fond de la scène. Il a environ vingt et un ans et sa femme dix-sept. Tous deux ont de jolis visages naïfs, revêtus de fraîcheur et de jeunesse. Ils appartiennent à une classe plus élevée que les autres paysans et portent avec aisance des costumes de la ville. La musique cesse un instant ; tout le monde les accueille par des applaudissements. Ils saluent gracieusement.


le premier paysan (s’avançant)

Vous êtes en retard. Nous allons vous demander compte de cette arrivée tardive !… et vous faire payer notre attente.


le jeune mari

Oh ! nous sommes confus ! Mais puisque nous sommes en faute, nous acceptons la pénitence !


premier paysan

Oh ! nous ne réclamons qu’une chose : que vous nous disiez l’histoire de votre amour.


la jeune femme

Oh ! Vous vous moquez !