Page:Variétés Tome II.djvu/247

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


La Muse infortunée contre les froids amis du temps.
M. DC. XXIIII.
In-8.

À Monsieur des Yveteaux, precepteur du Roi1.
Ode.

Hé quoy ! des Yveteaux, n’est ce pas un grand fait
Qu’un poëte ignorant, un rimeur imparfait,
————-Trouve ce qu’il désire,
Et que le vray poëte, en ce mal-heureux temps,


1. Le poète Vauquelin des Yveteaux, dont M. P. Blanchemain a réuni pour la première fois les Œuvres poétiques (Paris, Aubry, 1854, gr. in-8), n’avoit été que deux ans, de 1609 à 1611, précepteur de Louis XIII ; mais il avoit conservé du crédit à la cour. — Cette pièce, qui témoigne de l’idée qu’on avoit de sa puissance, même dans sa retraite, et qui n’est pas, par conséquent, indifférente pour sa biographie, n’a été connue ni de M. P. Blanchemain, ni de M. J. Pichon dans ses Notices biographiques et littéraires sur la vie et les ouvrages de Jean Vauquelin de la Fresnaye et Nicolas Vauquelin des Yveteaux, Paris, Techener, 1846, in-8.