Page:Vauban - Traité des sièges et de l’attaque des places.djvu/162

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


la troisème ligne, qui doit etre pour lors en etat, et par les ricochets.

Quànd on mm assez aïèmcë pour juger qu'on n*Bst“·plnxq1i*à 1’5 Ã@;·14,t0ÃSÈS’duc1i6mîn_c01;vcu, ce qui se conpaît ’pamlu jq; .¢1¢s:§rçàadçs= à_màîn" dont la pesrtéé nmya q:l·ns·1oin.g. il fàùîhü fai- reter`l&§ et îPàü1tèàd:o§œ,¢;.à’gguc§e, jam!- lèment:·âu chriiz coùvcrtê àya1;;l’é0i1;‘dg£scB§cn? couvrir,(ÃOR(P¢`10S sgillanà dè - la droite et de la gauçhe—;`¢¤.`q¤¤an«î·d¤`è¢f¤ ` venu jusqu’à’ douûilpn·1e§iîc.}5h«nîp,,c¤uy»è;·¢ @3%;,- . ou 8 xoisœ `dc· dhaquè côtégii fau; u;’·1ya1-1-4:: contre lès 6l1§1à(lCS-‘PÃI`;’d€ gïiqssêâ Ãtmversbg assez étendues poing cduvrin-‘énLtièr«mottle_$icrrièée`dc¤ ` cavaliers.

Il est à remarquer que la dîqtnnççjdge ¤•-·=¤·e·· _ ng;-.Ti;n.éni¢ur shops cnvà1i¢1·S`Zê,CQ1W1=¤· @9 l’¢H`¤! " _ .` ec hôw dal; sîtuattion des mîziœç. _ V , m mygu p»·:;s1;a;n1»x«»s U’QP_P1`è;S Qc

 ·` ·_ ,,»,;·P,,j;mgg]è de Pgmuïg  àgœr aude èfau—

· t I wçir, i]·jc’·v0i;dïa· pas nog pliîstlçs f#î1·¢·’si`él0ff;‘. ’· ’ ng·puiss¤_·.n¤ümë—’nu logèmcm ’~ ’I. éggbli. su~.Ãc-`hàùwhi`. àirîvcràii, _’ poùsàaitkmm dfstaudè à PQI} prëfégaiç â ‘ ` ’ àellé des envgikrs i c‘m,ppu1=quôilii 1ç;£¢gu.pâs; ` *_ ctlvràisçhxhlabkmœti l àqràldn m pain: Àm$ardci=»1é’suùt— ma ` · c¢;·§·1¢·chaugbro1?sn 1nî1;c_à`;mr;éc · I ai ldgcmant; célngœùt diœquîàk aux ·fàic‘ ses