Page:Vauban - Traité des sièges et de l’attaque des places.djvu/199

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


· P ' mis vmcns. I69 encore par les deux triangles FA C, "parce quiils-. participent encore beaucoup des solides précée 'a¢¤~:;—;t jdindre; que FDF représente la supere mm fioie..de··la terre, dont la distance au centre de -a·1j·¤;«· i Pembresement est~la moindre de toutes, et; con- °"h°°"°' séquemment . plus faible des Zenvirons. Il est doncévident que .l”eH`ort de la mine se fera par le point D;,'qui-est le plus 'près dë l’embraseinent, puisquesclest la=partie la plus faible, et, que les - parties FAD, DA F1,·participant beauc0up.de » cette faiblesse, seront à peulprès enlevées de méme, ou du moins fort écartées de leur place.D; d’0ù`il suit que l’eH`et d’une mineraisonnablement ` chargée ‘;·ne force jamais que la moitié desparties · de C'.·à·D,‘ savoir.-E‘D, DE. La raisonest que toutes les parties de 1C en E tenant du plus fort, résisteront à+ toutes les parties E DE qui, tètlnnt · du— plus-qfntlqe, ·céde1·ont et seront enlevées par l’elliet‘de'la mine; ·à.` quoi sîaccordent; très-bien toutes les sexpériences qui- ont été faites jusqu’ici - en plein terrain; ce qui prouvegencore queln; poudre suit la. loii naturelle des*méçaniques·, «et agit 'toujours du côté le plus faible , comme tous les corps qui ontun. mouvement libre; . H Suivant ce raisonnement , le demi-globe CDC; est_divisé enquatreparties égales, dontlesdcux faibles D, DE, sur qui Faction se fait, faisant le ‘ quart de -la eapacité,__l’angle de la mine ou-du cône renversé Fil E, est droit ,`ou'à;peu près ; et