Page:Vauban - Traité des sièges et de l’attaque des places.djvu/205

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


` _ mus pmcizs. _ 175- éviter les fractions,-multipliez quatre par quatre , ` vous aurez} son carré seize, qu’il faut derechef multiplier par quatre, pour avoir le cube 64, qui _m¤qu¤ assez précisément (1) la quantité de cette ex6?1vation.·; ~ · ` — ; . ;_t Pour savoir la quantité de poudre dont vous chïîlld devez _charger·la_ mine, il n’y a qu’à multiplier la · quantité de 'toises cubes. que vous avez trouvée, par. 15.livres; ainsi multipliant 64 par 15 livres , viendra gôolivres pour la charge de cette mine , à laquelleajoutant un cinquième .en·consi- dération. de la maçonnerie, et des humidités que les poudres peuvent contracter parleur séjour dans la- mine même, ou dansle parc, et même dans les magasins où, sa sécheresse n’est pas tou- jours bien entretenue , viendra 1 1 5·2«livres pour la charge plus raisdnnablede cette mine.·_ ` _N0ta.· Que si le terrainwde la mine était peu lie- et sablonneux, on pourrait épnrgnerle cin- quième? ;~.g· V - 5 _ _ . Ceux qui ont recherché ,à fond les propriétés plusprécises? des mines, ont trouvél qu’un, pied I cube de `poudre pèse (5) environ 8o livres; ainsi , -

 ‘ En effet, la_s0li•.lité d‘un cône droit circulaire dont la

hauteur est égple au rayon de lalbaseest (1,0.47) i p'

 Cette addition d’un cinqui`ème`pëut nlètre pas suffig

sante. Voy.lanotetde.lapage·1ly1," ` ` i ' `· `

 ,De 5`7 ·à 61 livres; ·voycz"lanore della p¤gc·17d.