Page:Vauban - Traité des sièges et de l’attaque des places.djvu/215

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


ATTACHEMENT DU MINEUR ET SA SUITE

Àpres avoir suîHsàmgnent explîqué_l’éHèt eth P" ‘°· nature ties mines , j’estime qu’îl est- temps d’en faute ÈHî18lE1dî;C_fùÈâgC. iî ’ _ ` ` x » ·

L'attackemènttïumtnem·séfaît`aumilieuenvîrdn dâ*fÈ:f"’ des »faces_;·’ sinon au tiers; à’ le prendre ducôté is ` angtessamàns des âgasgîcns, demi-lunes , 01I ’ Ires ouvrages équîvalens. Il vaudfait mieux que ce ’ . · fût en apptochàntpdes épaules , parce kp1e1’eH`et . de la mine ccîuperait pa1’tiè ues` retranchcmens.; , mais on \}a··pç>m· l;drdinaii·é àîajpartie Ia plus tôt · ch étatîet la. dommode. Cet atfachementdeit · s toujours être préoéde de’ l’¤ccupàtî0n du chegitiif ’ ’ ' c0uvert ,’ tle`Y·éta]5lîssement des batterîes ïzéces? I _ saires sur ie !ÈI1ê‘[[1£,‘ Èe la fupture des Hanes qui- . peuvent avonvue le du nnne1u··,‘ et’ . Nècmipé dela descente etzpassagekiu fosse , auquel`. il feet ’::;¤¤g~·:·::j

Ãj0`I.1[C1î)iR logement capable de BQ ou 50 hommes mi’-

gîans le même fossâ;_p0ur la.ga1*Eie Hu mineur.

Dans le temps qu'on achève ces préparations, on doit travailler à l'établir ; ce qui se fait en deux manières, l'une ancienne et l’autre moderne ; l’ancienne est d’envoyer deux ou trois travailleurs, qui s’enfoncent dans les décombres tombes au pied du revêtement, où ils font place pour poser