Page:Vauban - Traité des sièges et de l’attaque des places.djvu/216

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


· 186 À·1·¤·gqu;.. · ` des repxnrtjdant- quelsi cut ûn f0gié_` ` î;` ·p1¤î¤ d’¤¤i§·_,i!`ï¤1ü'¢ ' u cer l’œil Ãùâlessïnp Ziqhmul- . ` lieauyamippüsé lùelln puisse`]:; `

 ' rchqiusser: et si c’est   sec,·il'lefdu1; com-` u
   E

· ·;[; :y.'; .j·, `z;`;·* .; . s; ·7· _ APM là PIM P¤ëP·¤‘f¤·?Q¤l-y;£¤î*n9fàQ¢ 5â:i "*"' ¤¤t8r¤!¤d¢ï¤Ée^î9¤7<à`·8·.P¥Ã§Ã¤*@¤Kf9B*ɤ¥.·‘¤P'· , l ' Wüïéàü ‘î‘jÀ€`1§9!ï‘·?#8'È'È*“i4;•’,¢(F1YdÈF§lIl* f•¤i·· thlunés _à Mïeux / bien joiuùg pu ' Hu:

       dmiql  

‘P“‘W *98** “*‘ P'— 1 wevëllsr-ü«1¢¤r‘~îs¤·i·‘ ·-· -1 'ëL·f;f J 1 ° ' .· 011 les àjsiiês cclà.ib·pesum·Hf$bœh(iÉùnl# `cltement tués`,.quà,nd en ·e;l':;`, et- en lmuche1’ôu·— verturesotis,lcs,.madriexs dû côté-dû flanc-, avec · des`- szgcsli terre, d01grnant¢teqœ·l*épaisseur`qu?0p peqtà cet- épnuleipeptfl ‘· _ : ‘ È ._ à ` . - ' Àiprès quoi, qi; fait entrer-,le Imiqèuf spùs les ixiàdpiçfs, 'qùi comutenœ faussitôt à percci: dans

 le faxveihent , et à S’8D£QIl0éI' dans le corps di; tnur

du più-:ux qu’il pept: . ·· _, . . et ‘· `·.?· ·· «:¤·aPs«¤· Il faut av0ucr ·que cette inéthcdc est iâîcïlç longutc', très-dahgereù8c_,·_et .qu’clle `à··fàit périt ii I° m" mic inlinité de mineurs, can ils sont l0ngÃterpps ‘ exposés; ' - ` -1 ·:. ‘ - U x° Aujcnnon des flancs, dont l’ennemî' Yüllâl