Page:Vauban - Traité des sièges et de l’attaque des places.djvu/258

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


228 ATTAQUE . les batteries directes que par les revers et ric0— chets, il faudra faire de fort··grands amasdefascines . · et de sacs à terre avant d’attaquer, tant pour 4 fournir au logement du chemin couvert que pour en pouvoir faire jeter quantité entre les palissades et le bord du parapet, par les gens armés, afin de se faire passage. . — . · Ce— logement fait et ·bien établi ; il faudra suivre les règles générales du mieux qh’on pourra ,c’est· ' à-dire placer du canon "sur le haut 'dudit parapet , pour battre en brèche et fairedes trous de mi- neuœ, et travailler aux descentes, soit en perçant par dessous leuchemin cbuvert tsi le fossé est pro- °£'::"§;°° fond', ou à cielouvert s’il ne l'est pas; trouver f;:f••p“”'f; après cela moyen de battre les flancs du canon, =·=· des b0mbes`et des pie1;res,·ce'qui n’est pas tou- jours aisé. "_` `· , · î>f£·;·‘··:°\•• A Montmédy , nous ne pûmes battre le flanc de M<;·ë¤;=f¤y· notre·d.roitè..que de lïangle rentrant du chemin , couvert vis-à-vis lemilieu de la courtine , l’angle ' saillant opposé manquant dïespace et étant d’ail- leurs trop sous le feu des grenades du bastion de- vant lui , et trop exposé aux reyers et écharpes de

  • sa gauche; comme ce flanc etait couyert d’im

petit orillon , on fut assez long-temps ai le battre sans le pouvoindémonter tout-à—fait. ` ',' Il se trouve souvent que les revêtemens de ces _ places ont de grands escarpemens de r0c~au,·pied; il en faut bien examiner ·la hauteur; pour Voir si ` L. .