Page:Vauban - Traité des sièges et de l’attaque des places.djvu/33

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


A


MONSEIGNEUR


LE DUC


DE BOURGOGNE[1]



Monseigneur,


Ce n’est qu’en tremblant que je prend la liberté de vous dédier cet ouvrage : je l’aurais fait plus hardiment au ROI votre Grand-Père, parce qu’ayant le bonheur d’être connu de lui depuis longues années, sachant quel

  1. Louis, duc de Bourgogne, père de Louis XV ; mort en 1712.