Page:Vauban - Traité des sièges et de l’attaque des places.djvu/89

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


nas users. 5g .· ¤, ` OUVERTURE DE LA · I , , " ` · T n e Pin- Quand tout est bien d1sposé , que tous les ·»¤:¢a·i¤ ma- . , . ' . , unteest elu-

 Sont Ctîbbs, ICS lngnes à PGU PTCS &V3.n· tive |¤x5I-:3:,

. · · 1 °, ° . céœ_ aux deux tiers ou trois qirtsnde leur façon; (i,)" 1 P qu’iI y a de bons amas de fasanes à la tête des ' camps (1), que Partillerie est ai état de pouvoir « . · Q mettre du canon en batterie dans trois ou qnaîe jours; .la place étant bien reconnuef et ne pa- raissant rien au dehorsqui PI1l.8ÉQ·Y0lls traverser , et les attaques enfin résolues , onpïend jour pour l’ouvet·ture de la tranchée ; on resout, à,même `· C ' · • i-' temps les lieux les pluspropres à ladite ouverture , . oùfon met des marques. @1 reconnait les aligne= ` mens prolongés, ainsi qu’ils sont ,4 m. mt ii. B D, C E, des cgltalesudes pièces quîonllloit attaquer, le long" _ 'quels on se doit cod§i1i‘re, et qu’il faut marquer par des piquetsliouehohnesjle paille et marqués aux mêmes feuxdes;-le pro- Mmim da longement des capitales se reconnait ef se (l.lI`lgC P|;;::'° I"; ‘ gGmGI\ ' . · ` ’ · · - 1 A ` ales en allgnant _la pomte des pieces qu on. doit atta. ;"P:ç“’ quer, par celle du chemm couvert qui les enve-. q ‘ (1) On établit auj0urd’hui des dépôts, dits de tranchée, où se trouvent les outils et les matériaux nécessaires pour les ‘ travaux du siége , et où sont conduits les travailleurs com- mandés pour la tranchée.