Page:Verlaine - Hombres.djvu/18

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.





IV


BALANIDE



II



Gland point suprême de l’être

De mon maître,
De mon amant adoré
Qu’accueille avec joie et crainte,
Ton étreinte
Mon heureux cul, perforé


Tant et tant par ce gros membre
Qui se cambre,
Se gonfle et, tout glorieux

De ses hauts faits et prouesses,