Page:Verlaine - Hombres.djvu/19

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Dans les fesses

Fonce en élans furieux. —


Nourricier de ma fressure,
Source sûre
Où ma bouche aussi suça,
Gland, ma grande friandise,
Quoi qu’on en dise
Quelque fausse honte, or, çà,


Gland, mes délices, viens, dresse
Ta caresse
De chaud satin violet
Qui dans ma main se harnache
En panache
Soudain d’opale et de lait.


Ce n’est que pour une douce

Sur le pouce