Page:Verlaine - Jadis et Naguère, Vanier, 1884.djvu/52

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



Chloris, à Sylvandre.

Que vous.Et vous, Monsieur ?


Sylvandre

Que vous.Et vous, Monsieur ?La vérité m’oblige…


Chloris, au même.

Et quoi, monsieur, déjà si tiède !


Myrtil, à Chloris.

Et quoi, monsieur, déjà si tiède !L’homme-lige
Qu’il vous faut, ô Chloris, c’est moi…


SCÈNE VI


Les précédents, Rosalinde


Rosalinde, survenant.

Qu’il vous faut, ô Chloris. c’est moi…Salut ! je suis
Alors, puisqu’il le faut décidément, depuis
Tous ces étonnements où notre cœur se joue,
À votre chariot la cinquième roue.

(À Myrtil.)

Je vous rends vos serments anciens et les nouveaux
Et les récents, les vrais aussi bien que les faux.