Page:Verne - La Chasse au Météore, Hetzel, 1908.djvu/245

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
226
LA CHASSE AU MÉTÉORE

épargnés, ils revinrent à la vie, mais ce fut, hélas ! pour assister à la ruine de leurs espérances.

Le bolide continuait à glisser lentement, en effet, soit de son mouvement propre sur ce plateau incliné, soit parce que la surface s’infléchissait peu à peu sous son poids. Son centre de gravité se rapprochait de l’arête, au-delà de laquelle la falaise s’enfonçait verticalement sous les eaux.

Des cris s’élevèrent de toutes parts, traduisant l’émotion de la foule. On s’agitait en tous sens, sans savoir pourquoi. Quelques-uns, parmi lesquels Mr Seth Stanfort et Mrs Arcadia Walker, coururent à toute vitesse du côté de la mer afin de ne perdre, du moins, aucun détail de la catastrophe.

Cependant, on eut un moment d’espoir. La sphère d’or s’était immobilisée !…

Mais ce ne fut qu’un moment. Tout à coup, un effroyable craquement se fit entendre… La roche venait de céder, et le météore s’abîmait dans la mer.

Si les échos du littoral ne répercutèrent pas l’énorme clameur de la foule, c’est que cette clameur fut à l’instant couverte par le fracas d’une explosion plus violente que les éclats de la foudre. En même temps un mascaret aérien balaya la surface de l’île, et, sans en excepter un seul, les spectateurs furent irrésistiblement renversés sur le sol.

Le bolide venait de faire explosion. L’eau, pénétrant par les milliers de pores de la surface dans les innombrables alvéoles de cette éponge d’or, s’était instantanément vaporisée au contact du métal incandescent, et le météore avait sauté comme une chaudière surchauffée. Maintenant ses débris retombaient en gerbe dans les flots au milieu de sifflements assourdissants.

La mer fut soulevée par la violence de cette explosion. Une lame prodigieuse monta à l’assaut du littoral et y retomba avec une irrésistible fureur. Épouvantés, les imprudents qui s’étaient approchés du bord prirent la fuite, s’efforçant d’arriver au sommet de la pente.

Tous ne devaient pas l’atteindre. Lâchement repoussée par certains de ses compagnons que la peur transformait en bêtes fauves, Mrs Arcadia Walker fut saisie, renversée. Elle allait être entraînée, lorsque la masse liquide reviendrait vers la grève !…

Mais Mr Seth Stanfort veillait. Presque sans espoir de la