Page:Verne - Le Village aérien, Hetzel, 1918.djvu/74

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


'The Village in the Treetops' by George Roux 10.jpg

IV.

parti à prendre, parti pris.


Il était près de minuit. Restaient six heures à passer en complète obscurité. Six longues heures de craintes et de dangers !… Que Khamis et ses compagnons fussent à l’abri derrière l’infranchissable barrière des arbres, cela semblait acquis. Mais si la sécurité était assurée de ce chef, un autre danger menaçait. Au milieu de la nuit, est-ce que des feux multiples ne s’étaient pas montrés sur la lisière ?… Est-ce que les hautes ramures ne s’étaient pas illuminées d’inexplicables lueurs ?… Pouvait-on douter qu’un parti d’indigènes ne fût campé en cet endroit ?… N’y avait-il pas à craindre une agression contre laquelle aucune défense ne serait possible ?…