Page:Verne - Voyages et aventures du capitaine Hatteras.djvu/385

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


face à lui, plongea entre ses mâchoires ouvertes sa main armée du couteau à neige ; de l’autre, il lui fendit la tête d’un terrible coup de hache.

Cela fut fait avec une rapidité merveilleuse, et un éclair eût illuminé toute cette scène.

Le second bœuf se courba sur ses jarrets et tomba mort.

'The Field of Ice' by Riou and Montaut 077.jpg

« Hurrah ! hurrah ! » s’écria Clawbonny.

Hatteras était sauvé.

Il devait donc la vie à l’homme qu’il détestait le plus au monde ! Que se passa-t-il dans son âme en cet instant ? Quel mouvement humain s’y produisit qu’il ne put maîtriser ?

C’est là l’un de ces secrets du cœur qui échappent à toute analyse.