Page:Vicaire - L’Heure enchantée, 1890.djvu/169

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


 

Est-ce le grand jour
Ou la jeune aurore
Qui charme et colore
Les blés d’alentour ?

Ô nuit toute blanche,
Nuit d’enchantements !
De purs diamants
Sont à chaque branche !


II


 
Dodo, dodinette,
Dors, marionnette !

La nuit est brune.
On entend le pipeau.
C’est dame Lune
Qui garde son troupeau.

Dodo, dodinette,
Dors, marionnette !

Ma petite âme,
Envole-roi gaiement.
On te réclame,
Là-bas, au firmament.