Page:Vicaire - L’Heure enchantée, 1890.djvu/170

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


 

Dodo, dodinette,
Dors, marionnette !

Voici qu’on ouvre
La maison du bon Dieu.
Pars et découvre
Le nid de l’oiseau bleu.

Dodo, dodinette,
Dors, marionnette !

Vois dans les roses,
Au milieu du jardin,
Les moutons roses
Qui font dredin din din.

Dodo, dodinette,
Dors, marionnette !

Pour toi, mon ange,
C’est fête en Paradis.
Chacun se range
Devant tes yeux hardis.

Dodo, dodinette,
Dors, marionnette !

Jésus t’ordonne
De venir l’embrasser,
Et la madone
A voulu te bercer.