Page:Vigneau - Journal de l’Île aux perroquets 1892-1900.djvu/36

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
Novembre
1905

1894 juin 28 Sur l'ile de la maison, j'ai parlé à 2 hommes d'une goélette de la Nouvelle Ecosse qui pêche en terre de l'ile. C'est une de celles qui ont pêché ici l'année dernière 13 jours de brume et de pluie durant ce mois (Note : en marge, en rouge) Juillet (Note : sous l'écrit en rouge)

Juillet 1er J'ai parlé à 4 petites jeunesses des goélettes qui pêchent en terre, ils ont débarqué sur l'ile mais ils ne sont pas venu à la maison. 2 La "Maria" Joncas, est passé qui monte à Quebec 3 Luc Gagnon, un jeune homme de Matane qui voyage sur la côte depuis l'année dernière est traversé ici dans le dessin de s'engager à mon service. 5 J'ai envoyé Gagnon à Mingan chercher ses effets, je l'ai engagé pour le reste de la saison si le séjour sur l'ile lui convient et si je me trouve bien de lui. Engagé Luc Gagnon comme domestic (Note : en rouge, en marge) 7 Luc revenu de Mingan avec ses effets. Il rapporte que presque toutes les berges sont de retour de Natashquan. Pêche médiocre