Page:Vigneau - Journal de l’Île aux perroquets 1892-1900.djvu/9

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
1893
Avril

7Mes deux hommes de Longue Pointe sont traversé. Le temps s’est toujours tenu au froid depuis le commencement du mois, modéré à présent.
10Les Vibert sont venu chercher du foin que je leur avais fauché l’automne dernier.
11Les Vaillancourt sont venu pour pêcher du fer à lile du naufrage mais ils n’ont rien fait
12ils sont retourné chez eux
13tué mon premier gibier, une moniac
14Les Vibert sont venu chercher le reste de leur foin
Après le 9 je n’ai plus vu de glaces d’aucune sorte
18Vaillancourt est venu avec Granelle chercher du foin que je lui avais fauché.
" " Tous les récifs de lile sont clair de remparts excepté un petit morceau au Nord de lile