Page:Villey - Éléments de thermodynamique cinétique.djvu/59

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
49
ÉLÉMENTS DE THERMODYNAMIQUE CINÉTIQUE.

tion caractérise un état d’équilibre stable. Une telle fonction s’appelle, de ce fait, un potentiel thermodynamique.

On remarque immédiatement deux cas particuliers où cette condition est satisfaite :


1o Si et sont constants, la relation (45) s’écrit et définit le potentiel thermodynamique à température et volume constants

2o Si et sont constants, elle s’écrit et l’on a le potentiel thermodynamique à température et pression constantes


CHAPITRE VI.

LES FORMES DIVERSES DE L’ÉNERGIE INTERNE.


27. Énergie potentielle de cohésion. — Pour prévoir, ou au moins pour interpréter, les variations d’énergie interne d’un système, il faut savoir analyser les diverses forces qui agissent entre ses parties et peuvent ainsi ajouter, au terme d’énergie cinétique thermique, des termes d’énergie potentielle interne.

Nous avons déjà vu, au paragraphe 19, lorsque nous sommes passés du gaz parfait au gaz de Van der Waals, s’introduire un terme d’énergie potentielle de cohésion, lié aux attractions mutuelles que les molécules exercent entre elles à très petite distance.

Sous la forme gazeuse, ces forces de cohésion agissent très peu, et l’énergie potentielle correspondante ne varie que très légèrement : elle reste voisine de son maximum, correspondant au cas où les molécules seraient devenues complètement indépendantes les unes des autres.

Au contraire, lorsqu’un gaz s’est liquéfié, les forces de cohésion ont réussi à amener et à maintenir les molécules en quasi-contact permanent, malgré leur agitation cinétique : l’énergie potentielle correspondante a donc diminué, en produisant évidemment une augmentation corrélative d’énergie cinétique. Inversement, lorsqu’un liquide s’évapore, les molécules qui arrivent à vaincre les attractions de cohésion, pour passer dans la