Page:Villiers de L'Isle-Adam - Contes cruels.djvu/362

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ma visitation sainte avait différé l’accomplissement, — appeler cet homme par son nom véritable, en ces bois vastes et sombres, au bord de l’Euphrate, en cette clairière dévastée où, pendant la première nuit du monde, se cacha le Serpent.