Page:Villiers de L'Isle-Adam - Contes cruels.djvu/94

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


nigme de la Gloire dramatique moderne, — telle que la conçoivent les Gens de simple bon sens, — vient d’être résolue. Elle est, maintenant, à leur portée. Ce Sphinx a trouvé son Œdipe[1].

  1. On a parlé, récemment, d’une adaptation de cette curieuse Machine à la Chambre des députés et au Sénat : mais ce n’est, encore, qu’un on-dit. Sous toutes réserves. Les Oua-ouaou seraient remplacés par des « Très-bien ! » des : « Oui ! oui ! » des : « Aux voix ! » des : « Vous en avez menti !.. » des : « Non ! non ! » des : « Je demande la parole !… » des « Continuez ! » etc. — Enfin, le nécessaire.