Page:Villiers de L'Isle-Adam - L’Ève future, 1909.djvu/102

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

tous les inducteurs micro-téléphoniques, à l’exception du timbre qui correspondait avec New York.

― Nous voici séparés quelque peu du monde des vivants ! dit Edison, qui s’était remis à son télégraphe et qui, tout en ajustant divers fils de la main gauche, écrivait énigmatiquement force tirets et points de la main droite, en remuant les lèvres.

― N’avez-vous pas sur vous une photographie de miss Clary ? demanda-t-il tout en écrivant.

― C’est vrai ! Je l’oubliais ! dit lord Ewald en tirant un carnet de sa poche. La voici, ― dans tout son marbre pur ! Voyez, et jugez si j’ai dépassé le réel dans mes paroles.

Edison prit la carte, l’examina d’un coup d’œil :

― Prodigieux !… C’est, en effet, la fameuse Vénus du sculpteur inconnu ! s’écria-t-il ; ― c’est plus que prodigieux… c’est stupéfiant, en vérité ! ― je l’avoue !

Se détournant, il toucha le régulateur d’une batterie voisine.

L’étincelle, sollicitée, parut entre le vis-à-vis des pointes d’une double tige de platine ; elle hésita deux secondes, comme cherchant de tous côtés par où s’enfuir, et criant son chant bizarre.

Un fil bleu, ― comme tout sellé pour l’Incommensurable, ― s’approcha d’elle ; l’autre extrémité de ce fil se perdait sous terre.

À peine la courrière haletante eut-elle senti son elfe de métal qu’elle sauta sur lui et disparut.

L’instant d’après, un bruit sombre se fit entendre sous les pieds des deux hommes. Il roulait comme du fond de la terre, du fond d’un abîme, vers eux : c’était lourd et c’était enchaîné. On eût dit qu’un