Page:Villiers de L'Isle-Adam - L’Ève future, 1909.djvu/165

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



LIVRE TROISIÈME


L’EDEN SOUS TERRE


I


Facilis descensus Averni


Méphistophélès : ― Descends, ou monte : c’est tout un !
Goethe : Le second Faust.


Tous deux franchirent le seuil lumineux.

― Retenez-vous à cet appui-main, dit Edison en indiquant un anneau de métal à lord Ewald, qui s’en saisit.

Serrant, ensuite, la poignée d’une torsade de fonte cachée dans les moires, l’ingénieur la tira d’une violente saccade.

La dalle blanche céda, doucement, sous leurs pieds ; elle glissait, enchâssée dans le parallélogramme de ses quatre montants de fer ; c’était donc là cette pierre tombale artificielle dont l’ascension avait amené Hadaly.