Page:Vilmorin-Andrieux - Les plantes potagères, 1883.djvu/43

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



ASPERGE
Asparagus officinalis L.
Fam. des Liliacées.


Noms étrangers : angl. Asparagus. all. Spargel. flam. et holl. Aspersie. dan. Asparges. ital. Sparagio. esp. Esparrago. port. Espargo.


Indigène. — Vivace. — Plante à racines nombreuses, simples, renflées, constituant un ensemble désigné sous le nom de griffe, et d’où s’élèvent plusieurs tiges de 1m,30, droites, rameuses, très glabres, légèrement glauques, à feuilles extrêmement menues, cylindriques, fasciculées ; fleurs pendantes, petites, d’un jaune verdâtre, auxquelles succèdent des baies sphériques de la grosseur d’un pois, se colorant à l’automne d’un vermillon très vif. Graines noires, triangulaires, assez grosses, au nombre de 50 dans un gramme ; pesant 800 grammes par litre et conservant leur qualité germinative pendant cinq années au moins.

Culture. — L’asperge, un des premiers légumes que nous ramène le printemps, est aussi un des plus généralement appréciés et cultivés. Dans beaucoup de localités, et notamment aux environs de Paris, la production et la vente des asperges constituent une industrie de première importance. S’il est incontestablement des terrains et des localités où l’asperge réussit d’une façon toute spéciale, il n’en est guère où l’on ne puisse créer de plantation de ce légume moyennant quelques soins et quelques travaux d’établissement et d’entretien. Quoique les sols sains et légers soient ceux qui conviennent le mieux pour faire une plantation d’asperges, il est possible d’en établir avec succès dans toutes les terres qui ne sont pas absolument mouillées ou imperméables : l’humidité stagnante étant tout ce que cette plante redoute le plus.

Pour établir une plantation, on peut ou élever son plant soi-même, ou se le procurer tout venu. Pour faire son plant, il faut semer en mars ou avril dans une bonne terre, riche et meuble, de préférence en rayons, et recouvrir légèrement la graine de 0m, 01 à 0m, 02 de terre ou de terreau. Dès que la graine est bien levée et que le plant a pris un peu de force, on l’éclaircit s’il y a lieu, de manière à ne laisser qu’un plant tous les 5 centimètres environ sur le rayon. Il est très important, pour le bon développement ultérieur des griffes et pour la beauté du produit, que la plante n’ait jamais souffert du manque de nourriture causé soit par une fumure insuffisante, soit par le rapprochement exagéré des plants. Pendant tout le reste de l’été et de l’automne, il faut arroser abondamment toutes les fois que le besoin s’en fait sentir et tenir la terre très propre par des binages donnés avec beaucoup de précaution, de peur d’endommager les racines du plant. Le plant ainsi traité sera bon à mettre en place dès le printemps d’après ; il sera d’une reprise plus assurée et donnera des résultats meilleurs et tout aussi prompts que ceux qu’on obtiendrait de plant de deux ans.

Si l’on ne veut pas prendre la peine d’élever le plant soi-même, il est aisé de s’en procurer dans le commerce ; les jeunes griffes d’asperges se conservant parfaitement plusieurs jours et même plusieurs semaines hors de terre,