Page:Viollet-le-Duc, Histoire d une maison, 1873.djvu/17

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

d’ailleurs de brusquer un peu les choses. Nous allons lui envoyer une dépêche. »


Télégramme.

Baveno Italie, de X…, Mad. N…, hôtel de… Paul veut bâtir maison ici pour Marie, envoyer programme. de Gandelau.


Vingt heures après, on recevait au château le télégramme suivant :


X… de Baveno. M. de Gandelau à… Arrivés ce matin, bonne santé. Paul a excellente idée. Rez-de-chaussée, vestibule, salon, salle à manger, office, cuisine pas dans sous-sol, billard, cabinet travail. Premier, deux grandes chambres, deux cabinets toilette, bains ; petite chambre, cabinet de toilette ; lingerie, garde-robes ; combles, chambres, armoires trop. Escalier pas casse-cou. Marie N….


Sans douter un instant que sa sœur n’eût pris au sérieux la demande qui lui avait été adressée et sa propre réponse, M. Paul se met résolument à l’œuvre et, installé dans la chambre du grand cousin, il essaye, en rassemblant toutes ses connaissances en dessin linéaire, de réaliser sur le papier le programme envoyé. La chose présente des difficultés assez sérieuses pour qu’il soit nécessaire de faire prévenir à deux reprises M. Paul que le déjeuner est servi. L’après-midi s’écoule avec rapidité, et au moment du dîner, M. Paul descend au salon avec une belle feuille de papier passablement couverte de plans et de façades.

« Voilà qui me paraît très-beau, dit M. de Gandelau en