Page:Viollet-le-Duc - La Cité de Carcassonne, 1888.djvu/47

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
45
DESCRIPTION DES DÉFENSES.

les lices, en fermant les portes de la ville sur les habitants ; sur ce point, il n’y avait nul inconvénient à ce que les chemins de ronde fussent de plain-pied avec le terre-plein.

En suivant l’enceinte intérieure vers l’est, après avoir dépassé la tour nº 42 — dite tour du Moulin, parce qu’autrefois son étage supérieur, en retraite sur le crénelage, était affecté au mécanisme d’un moulin à vent — on arrive à la tour nº 43, dite tour et poterne Saint-Nazaire. Cet ouvrage, sur plan carré, est encore un des plus remarquables de la cité. À côté de la barbacane nº 15, dite de la Crémade et dépendant de l’enceinte extérieure, est une poterne basse et étroite, donnant dans le fossé peu profond sur ce point. Cette poterne, en cas de siège, pouvait être murée facilement puisqu’il n’y avait qu’à remplir l’escalier roide qui, du seuil de cette poterne, monte aux lices. Le large diamètre de la tour de la Crémade en fait une barbacane propre d’ailleurs à protéger des sorties ou des partis rentrants. Cette tour n’était point couverte, comme les autres, par un comble, et est en communication directe avec le chemin de ronde des courtines dont elle n’est, pourrait-on dire, qu’un appendice flanquant.

Quant à la tour Saint-Nazaire, il était impossible à des assiégeants postés en dehors de l’enceinte extérieure de supposer qu’elle fût munie d’une poterne. La porte, percée à la base de cette tour Saint-Nazaire, et donnant sur les lices, est ouverte de côté, masquée par la saillie de l’échauguette d’angle, et le seuil de cette ouverture est établi à plus de deux mètres au-dessus du sol des lices. Il fallait donc poser des échelles ou un plan incliné en bois pour entrer et sortir.

Dans la tour elle-même l’entrée est biaise, et, si de l’extérieur on n’entre par la poterne percée sur le flanc est de la tour qu’au moyen d’échelles ou d’un plancher mobile,