Page:Vivien - Brumes de fjords.djvu/9

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Illustration 1 Brumes des fjords.svg




LES VENTS




COMME je m’acheminais vers la colline, je rencontrai le Vent du Nord.

Il était vêtu d’un grand manteau de neige et sa couronne de glaçons étincelait.

Il me dit : « Laisse-moi t’emporter vers les immuables blancheurs.

« Tu verras les aurores incomparables, les mers immobiles et lumineuses, les montagnes de cristal qui flottent