Page:Vivien - Dans un Coin de Violettes, 1910.djvu/98

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.


ESSENTIELLE


Ainsi, l’on se contemple avec des yeux sacrés
Devant l’autel des mers et sur l’autel des prés…


Toi dont la chevelure en plis d’or illumine,
Tu m’as fait partager ton essence divine…