Page:Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome27.djvu/57

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


A M. BERGIER. 49

��XXIIP.

��Vous parlez toujours de martyrs. Eh! monsieur, ne seiitez- Tous pas combien cette misérable preuve s'élève contre nous ? Insensés et cruels que nous sommes! quels barbares ont jamais fait plus de martyrs que nos barbares ancêtres? Ah! monsieur, vous n'avez donc pas voyagé? vous n'avez pas vu à Constance la place où Jérôme de Prague dit à un des bourreaux du concile, qui voulait allumer son bûcher par derrière : « Allume par devant; si j'avais craint les flammes, je ne serais pas venu ici, d Vous n'avez pas été à Londres, où, parmi tant de victimes que fit brûler l'infâme Marie, fille du tyran Henri VIII, une femme accouchant au pied du bûcher, on y jeta l'enfant avec la mère par l'ordre d'un évéque.

Avez-vous jamais passé dans Paris par la Grève, où le con- seiller-clerc Anne Dubourg, neveu du chancelier, chanta des cantiques avant son supplice? Savez-vous qu'il fut exhorté à cette héroïque constance par une jeune femme de qualité nommée M""^ de Lacaille, qui fut brûlée quelques jours après lui? Elle était chargée de fers dans un cachot voisin du sien, et ne rece- vait le jour que par une petite grille pratiquée en haut dans le mur qui séparait ces deux cachots. Cette femme entendait le conseiller qui disputait sa vie contre ses juges par les formes des lois : u Laissez là, lui cria-t-elle, ces indignes formes; craignez-vous de mt3urir pour votre Dieu? »

Voilà ce qu'un indigne historien tel que le jésuite Daniel n'a garde de rapporter, et ce que d'Aubigné et les contemporains nous certifient.

Faut-il vous montrer ici la foule de ceux qui furent exécutés à Lyon dans la place des Terreaux, depuis 15/t6? Faut-il vous faire voir M"« de Cagnon suivant, dans une charrette, cinq autres charrettes chargées d'infortunés condamnés aux flammes parce qu'ils avaient le malheur de ne pas croire qu'un homme pût changer du pain en Dieu? Cette fille, malheureusement per- suadée que la religion réformée est la véritable, avait toujours répandu des largesses parmi les pauvres de Lyon; ils entouraient, en pleurant, la charrette où elle était tramée, chargée de fers. « Hélas! lui criaient-ils, nous ne recevrons plus d'aumônes de

��1. De ce paragraphe et du suivant Voltaire fit, en 1771, la seconde section de son article Martyrs dans les Questions sur l'Encyclopédie. (B.) — Voyez la note, tome XX, page 36.

27. — MÉLANGES. VI. 4

�� �