éléments Wikidata

Livre:Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome27.djvu

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome27.djvu
TitreŒuvres complètes de Voltaire Voir et modifier les données sur Wikidata
Sous-titreMélanges
Volumetome 27
AuteurVoltaire Voir et modifier les données sur Wikidata
Maison d’éditionGarnier
BibliothèqueInternet Archive
Fac-similésdjvu
AvancementÀ corriger
Série

Études : 1 • Théâtre : 2, 3, 4, 5, 6, 7 • Poésies : 8, 9, 10 • Histoire : 11, 12, 13, 14, 15, 16 • Dict. phil. : 17, 18, 19, 20 • Romans : 21 • Mélanges : 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32 • Correspondance : 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50 • Table générale et analytique : 51, 52

Pages

- - - - - - np np titre np 001 004 005 006 007 008 009 010 011 012 013 014 015 016 017 018 019 020 021 022 023 024 025 026 027 028 029 030 031 032 033 034 035 036 037 038 039 040 041 042 043 044 045 046 047 048 049 050 051 052 053 054 055 056 057 058 059 060 061 062 063 064 065 066 067 068 069 070 071 072 073 074 075 076 077 078 079 080 081 082 083 084 085 086 087 088 089 090 091 092 093 094 095 096 097 098 099 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 - - - - - -

Il manque les pages 2-3 ?

DES MATIÈRES CONTENUES DANS LE SIXIÈME VOLUME
DES MÉLANGES.

Pages.
RELATION du bannissement des Jésuites de la Chine, par l’auteur du Compère Matthieu. (1768) 
 1
DÉCLARATION (1768) 
 17
Première conférence 
 19
Deuxième conférence 
 24
Troisième conférence 
 28
CONSEILS RAISONNABLES À M. BERGIER, pour la défense du christianisme, par une société de bacheliers en théologie (1768) 
 35
PROFESSION DE FOI DES THÉISTES, par le comte Da.., au R. D., traduite de l’allemand (1768) 
 55
Que Dieu est le père de tous les hommes, 56. — Des superstitions, 59. — Des sacrifices de sang humain, 61. — Des persécutions chrétiennes, 64. — Des mœurs, 67. — De la doctrine des théistes, 68. — Que toutes les religions doivent respecter le théisme, 70. — Bénédictions sur la tolérance, 71. — Que toute religion rend témoignage au théisme, 72. — Remontrance à toutes les religions 
 73
DISCOURS aux confédérés catholiques de Kaminieck en Pologne, par le major Kaiserling, au service du roi de Prusse (1768) 
 75
L’ÉPÎTRE AUX ROMAINS, traduite de l’italien de M. le comte de Corbera (1768) 
 83
 90
Première imposture, 95. — Deuxième imposture principale, 96. — Troisième imposture principale, qui en contient plusieurs, ibid. — Quatrième imposture, 97. — Cinquième imposture, ibid. — Sixième imposture principale, 100. — Septième imposture principale sur le prétendu pontificat de Simon Barjone, surnommé Pierre, 101. — Huitième imposture, 102. — Neuvième imposture, 
 104
REMONTRANCES du corps des pasteurs du Gévaudan à Antoine-Jacques Rustan, pasteur suisse à Londres (1768) 
 106
I. 
Que prêtre doit être modeste 
 106
II. 
Que prêtre de l’Église suisse à Londres doit être chrétien 
 110
III. 
Que prêtre ne doit point engager les gens dans l’athéisme 
 110
IV. 
Que prêtre, soit réformé, soit réformable, ne doit ni déraisonner, ni mentir, ni calomnier 
 111
V. 
Que prêtre doit se garder de dire des sottises, le plus qu’il pourra 
 113
DES SINGULARITÉS DE LA NATURE, par un académicien de Londres, de Bologne, de Pétersbourg, de Berlin, etc. (1768) 
 125
Des pierres figurées 
 128
II. 
Du corail 
 129
III. 
Des polypes 
 129
IV. 
Des limaçons 
 131
V. 
Des huîtres à l’écaille 
 132
VI. 
Des abeilles 
 132
VII. 
De la pierre 
 135
VIII. 
Du caillou 
 136
IX. 
De la roche 
 137
X. 
Des montagnes, de leur nécessité, et des causes finales 
 137
XI. 
De la formation des montagnes 
 140
XII. 
Des coquilles, et des systèmes bâtis sur des coquilles 
 144
XIII. 
Amas de coquilles 
 146
XIV. 
Observation importante sur la formation des pierres et des coquillages 
 148
XV. 
De la grotte des Fées 
 149
XVI. 
Du falun de Touraine et de ses coquilles 
 150
XVII. 
Idées de Palissy sur les coquilles prétendues 
 154
XVIII. 
Du système de Maillet, qui, de l’inspection des coquilles, conclut que les poissons sont les premiers pères des hommes 
 156
XIX. 
Des germes 
 157
XX. 
De la prétendue race d’anguilles formées de farine et de jus de mouton 
 159
XXI. 
D’une femme qui accouche d’un lapin 
 162
XXII. 
Des anciennes erreurs en physique 
 163
XXIII. 
D’un homme qui faisait du salpêtre 
 165
XXIV. 
D’un bateau du maréchal de Saxe 
 167
XXV. 
Des méprises en mathématiques 
 168
XXVI. 
Vérités condamnées. 
 169
XXVII. 
Digression 
 170
XXVIII. 
Des éléments 
 171
XXIX. 
De la terre 
 172
XXX. 
De l’eau 
 173
XXXI. 
De l’air 
 174
XXXII. 
Du feu élémentaire et de la lumière 
 178
XXXIII. 
Des lois inconnues 
 180
XXXIV. 
Ignorances éternelles 
 181
XXXV. 
Incertitudes en anatomie 
 182
XXXVI. 
Des monstres et des races diverses 
 183
XXXVII. 
De la population 
 187
XXXVIII. 
Ignorances stupides et méprises funestes 
 188


I. 
Un prêtre de Christ doit-il être souverain ? 
 193
II. 
De Naples 
 196
De la monarchie de Sicile 
 199
IV. 
De Ferrare 
 202
V. 
De Castro et Ronciglione 
 204
VI. 
Acquisitions de Jules II 
 207
Des acquisitions d’Alexandre VI 
 208
LES COLIMAÇONS du R. P. L’Escarbotier, par la grâce de Dieu capucin indigne, prédicateur ordinaire et cuisinier du grand couvent de la ville de Clermont en Auvergne, au R. P. Élie, carme chaussé, docteur en théologie (1768) 
 213
Première lettre 
 213
Deuxième lettre 
 216
Réponse du R. P. Élie, carme chaussé 
 218
Troisième lettre du R. P. L’Escarbotier 
 219
Dissertation du physicien de Saint-Flour 
 219
Réponse du Carme au Capucin, et son sentiment sur la dissertation précédente 
 225
Réflexion de l’éditeur 
 226
HOMÉLIE DU PASTEUR BOURN, prêchée à Londres le jour de la Pentecôte (1768) 
 227
LE PYRRHONISME DE L’HISTOIRE, par un bachelier en théologie (1768) 
 235
Plusieurs doutes 
 235
II. 
De Bossuet 
 236
III. 
De l’Histoire ecclésiastique de Fleury 
 238
IV. 
De l’Histoire juive 
 240
V. 
Des Égyptiens 
 243
VI. 
De l’Histoire d’Hérodote 
 246
VII. 
Usage qu’on peut faire d’Hérodote 
 248
VIII. 
De Thucydide 
 249
IX. 
Époque d’Alexandre 
 250
X. 
Des villes sacrées 
 252
XI. 
Des autres peuples nouveaux 
 254
XII. 
De quelques faits rapportés dans Tacite et dans Suétone 
 256
XIII. 
De Néron et d’Agrippine 
 258
XIV. 
De Pétrone 
 261
XV. 
Des contes absurdes intitulés Histoire depuis Tacite 
 264
XVI. 
Des diffamations 
 265
XVII. 
Des écrivains de parti 
 266
XVIII. 
De quelques contes 
 268
XIX. 
De la reine Brunehaut 
 269
XX. 
Des donations de Pipinus ou Pepin le Bref à l’Église de Rome 
 270
XXI. 
Autres difficultés sur la donation de Pepin aux papes 
 272
XXII. 
Fable ; origine de toutes les fables 
 274
XXIII. 
Des donations de Charlemagne 
 275
XXIV. 
Que Charlemagne exerça les droits des empereurs romains 
 277


XXV. 
De la forme du gouvernement de Rome sous Charlemagne 
 277
XXVI. 
Du pouvoir papal dans Rome, et des patrices 
 278
XXVII. 
Sottise infâme de l’écrivain qui a pris le nom de Chiniac de La Bastide Duclaux, avocat au parlement de Paris 
 280
XXVIII. 
D’une calomnie abominable et d’une impiété horrible du prétendu Chiniac 
 282
XXIX. 
Bévue énorme de Chiniac 
 285
XXX. 
Anecdote historique très-hasardée 
 287
XXXI. 
Autre anecdote plus hasardée 
 288
XXXII. 
De Henri IV 
 288
XXXIII. 
De l’abjuration de Henri IV 
 289
XXXIV. 
Bévue sur Henri IV 
 289
XXXV. 
Bévue sur le maréchal d’Ancre 
 290
XXXVI. 
Réflexion 
 291
XXXVII. 
Du dauphin François 
 292
De Samblançai 
 293
XXXIX. 
Des templiers 
 294
XL. 
Du pape Alexandre VI 
 294
XLI. 
De Louis XIV 
 295
XLII. 
Bévues et doutes 
 295
XLIII. 
Absurdité et horreur 
 297
L’A, B, C, ou Dialogues entre A, B, C ; traduit de l’anglais de M. Huet (1769) 
 311
Sur Hobbes, Grotius et Montesquieu 
 311
DeuxièmeSur l’âme 
 327
TroisièmeSi l’homme est né méchant et enfant du diable 
 330
QuatrièmeDe la loi naturelle et de la curiosité 
 338
CinquièmeDes manières de perdre et de garder sa liberté, et de la théocratie 
 342
SixièmeDes trois gouvernements et de mille erreurs anciennes 
 347
SeptièmeQue l’Europe moderne vaut mieux que l’Europe ancienne 
 351
HuitièmeDes serfs de corps 
 354
NeuvièmeDes esprits serfs 
 358
DixièmeSur la religion 
 362
OnzièmeDu droit de la guerre 
 368
DouzièmeDu code de la perfidie 
 375
TreizièmeDes lois fondamentales 
 379
QuatorzièmeQue tout État doit être indépendant 
 382
QuinzièmeDe la meilleure législation 
 385
SeizièmeDes abus 
 388
Dix-SeptièmeSur des choses curieuses 
 390
LETTRE ANONYME écrite à M. de Voltaire et la Réponse (1769.) 
 401
Avertissement de Beuchot 
 401
Lettre écrite du Bas-Dauphiné, le 1er février 1769 
 401
Réponse de M. de Voltaire 
 406
Lettre à M. de Voltaire, au sujet de l’ex-jésuite Nonotte, du 7 février 1709 
 414
Observation importante 
 416
CANONISATION DE SAINT CUCUFIN. La canonisation de saint Cucufin, frère d’Ascoli, par le pape Clément XIII, et son apparition au sieur Aveline, bourgeois de Troyes, mise en lumière par le sieur Aveline lui-même. — À Troyes, chez M. ou Mme Oudot, 1767 (1769) 
 419
Idées préparatoires 
 419
Saints à faire 
 424
Canonisation de frère Cucufin 
 426
Manière de servir les saints 
 427
Apparition de saint Cucufin au sieur Aveline 
 428
LETTRES à M. l’abbé Foucher, de l’Académie des belles-lettres. (1769.) 
 431
Avis pour la présente édition 
 431
Première lettre 
 431
Deuxième lettre 
 434
Troisième lettre 
 436
COLLECTION D’ANCIENS ÉVANGILES, ou Monuments du premier siècle du christianisme. Extraits de Fabricius, Grabius et autres savants, par l’abbé B***. (1769.) — Avertissement de Beuchot 
 439
Avant-propos 
 440
Notice et fragments de cinquante Évangiles 
 450

I. Évangile d’André, apôtre, 452. — II. Évangile d’Apelles, ibid. — III. Évangile des douze apôtres, ibid. — IV. Évangile de Barnabé, ibid. V. Évangile de Barthélemy, apôtre, ibid. — VI. Évangile de Basilides, 453. — VII. Évangile de Cérinthe, ibid. — VIII. Histoire de la famille du Christ, trouvée sous l’empereur Justinien, ibid. — IX. Histoire des Desposynes sur la généalogie du Christ, ibid. — X. Évangile des Ébionites, ibid. — XI. Évangile selon les Égyptiens, 454. — XII. Évangile des Encratites, 455. — XIII. Évangile de l’enfance du Christ, ibid. — XIV. Évangile éternel, 456. — XV. Évangile d’Ève, ibid. — XVI. Évangile des gnostiques, ibid.XVII. Évangile selon les Hébreux, 457. — XVIII. Évangile d’Hesychius ou Hésyque, ibid. — XIX. Protévangile de Jacques le Mineur, ibid. — XX. Évangile de Jean, du trépas de sainte Marie, ibid. — XXI. Évangile de Jude Iscarioth, 458. — XXII. Évangile de Jude Thaddée, ibid. — XXIII. Évangile de Leucius, ibid. — XXIV. Évangile de Lucianus, ibid. — XXV, XXVI, XXVII. Évangiles des Manichéens, ibid. — XXVIII. Évangile de Marcion, 459. — XXIX, XXX, XXXI. Trois livres de la naissance de sainte Marie, ibid. — XXXII. Livre de sainte Marie et de sa sage-femme, ibid. — XXXIII, XXXIV. Interrogations de Marie, grandes et petites, ibid. — XXXV. Livre du trépas de Marie, ibid. — XXXVI. Évangile hébreu de saint Matthieu, dont se servaient les Nazaréens, 460. — XXXVII. Évangile de Mathias, ibid. — XXXVIII. Évangile de Nicodème, ibid. — XXXIX. Évangile de Paul, 461. — XL. Évangile de la perfection. ibid. — XLI. Évangile de Philippe, ibid. — XLII. Évangile de Pierre, apôtre, ibid. — XLIII. Livre de la naissance du Sauveur, ibid. — XLIV. Évangile des Simoniens, ibid. — XLV. Évangile selon les Syriens, 462. — XLVI. Évangile de Tatien, ibid. — XLVII. Évangile de Thaddée, ibid. — XLVIII. Évangile de Thomas, ibid. — XLIX. Évangile de Valentin, ibid. — L. Évangile vivant, ibid.

Protévangile attribué à Jacques, surnommé le Juste, frère du Seigneur 
 470
Évangile du disciple Nicodème, de la passion et de la résurrection de notre maître et sauveur Jésus-Christ 
 508
Relation du gouverneur Pilate, touchant Jésus-Christ, notre Seigneur, envoyée à l’empereur Tibère, qui était à Rome 
 538
Relation de Marcel. Des choses merveilleuses, et des actes des bienheureux apôtres Pierre et Paul, et des arts magiques de Simon le Magicien 
 542
CINQUIÈME HOMÉLIE, prononcée à Londres, dans une assemblée particulière, le jour de Pâques 1769 
 557
Des annates, 566. — Des dispenses, ibid. — De la bulle In cœna Domini, 567. — Des juges délégués par Rome, 568. — Quelle peut être la cause de toutes ces prétentions, ibid. — Fraudes dont on s’est appuyé pour autoriser une domination injuste, 570. — De l’indépendance des souverains, ibid. — Des royaumes donnés par les papes, 571. — Nouvelles preuves du droit de disposer de tous les royaumes, prétendu par les papes 
 572