Page:Walter - Voyage autour du monde fait dans les années 1740, 1, 2, 3, 4, 1749.djvu/140

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Ile, et faire encore d’autres observations, sachant, par sa propre expérience, de quelle importance de pareilles connoissances étoient. Car notre ignorance touchant la vraye position de l’Ilе, dont nous avions été si près le 28 de Mai, et dont nous nous éloignames ensuite pour gagner plus vers l’Est, nous couta entre soixante-dix et quatre-vingts hommes.

Anson-Gosse-1750-09.jpg

L’Ile de Juan Fernandez se trouve à 33 degrés, 40 minutes de Latitude Méridionale, à la distance de cent et dix lieues de la Terre ferme du Chili. Elle tire son nom d’un Espagnol, qui en obtint la concession, et qui y resta quelque tems dans l’intention d’y faire un établissement, mais qui l’abandonna ensuite. Quand on en approche du côté de l’Est, elle paroit comme dans la Planche ci-jointe, où (A) marque une petite Ile, aрреllée l’Ile aux Chèvres, vers le Sud-Ouest ; (В) un rocher, appellé Monkey-Key, presque contigu à la grande Ile ; (C) la Baye Orientale ; (D) la Baye de Cumberland, où nous étions mouillés, et qui, comme il sera dit dans la suite, est la meilleure Rade pour des Vaisseaux ; et (E) la Baye Occidentale. L’Ile même est d’une figure irrégulière, comme on peut le voir par le plan très exact qui s’en trouve ici ; sa plus grande étendue est entre quatre et cinq lieues, et sa plus grande largeur ne va pas tout à fait à deux lieues.

Anson-Gosse-1750-10.jpg

Le seul bon endroit pour mouiller à cette Ile est la bande du Nord, où sont les trois Bayes que je viens d’indiquer. Celle du milieu, connue sous le nom de Baye de Cumberland, est la plus large, la plus profonde, et à tous égards la meilleure ; les deux autres, dont l’une s’appelle la Baye de l’Est, et l’autre la Baye de l’Ouest, ne sont, à proprement parler, que des endroits de débarquement, où des Chaloupes peuvent mettre des futailles à terre. Je donne aussi un plan du côté de l’Ile, qui regarde le N. E., contenant ces trois Bayes, et tracé sur une grande échelle. Il paroit par ce plan, que la Baye de Cumberland est à l’abri des vents du côté du Sud, et que les Vaisseaux, qui s’y trouvent n’ont rien à craindre que depuis le N. 1/4 O. jusqu’à l’E. 1/4 S. ; et les vents de Nord souflant très rarement dans ce Climat, et n’étant presque jamais violens, le risque que les Vaisseaux courent à cet égard ne vaut pas la peine d’en parler ; j’ajoute pareillement une vue très exacte de cette Baye, qui aidera les Navigateurs à la trouver desormais très aisément.

Anson-Gosse-1750-11.jpg

La Baye de Cumberland fournissant de beaucoup la meilleure Rade de toute l’Ile, il est nécessaire d’ajouter que les Vaisseaux doivent mouiller sur la Côte Occidentale de cette Baye à la distance d’un peu plus de deux cables du rivage. Еn cet endroit ils peuvent être à l’ancre sur quaran-