Page:Wells - La Russie telle que je viens de la voir.djvu/39

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


qui n’est que lion est un sot destiné aux promptes défaites. Le gouvernant-renard est le seul qui sache son métier de mauvais berger, lequel métier est de ruser et de temporiser avec les événements. Gagner du temps, voilà, au dire du secrétaire florentin, la grande ambition de tous les gouvernants.

C’est précisément parce qu’il a su gagner du temps que Lénine apparaît à Wells et peut-être à Barthou comme méritant d’être maintenu en fonctions. Et pour répondre à ce vœu, Lénine cherche, depuis longtemps, des compromis avec les marchands anglais et américains.

Si Lénine aime le compromis, il ne conseille cependant pas n’importe quel compromis. « Il y a compromis et compromis. »

On entend sa pensée : rien que des compromis favorables à la révolution. Mais comment distinguer le bon compromis du mauvais ?

Pour faire comprendre sa pensée, Lénine a imaginé ce petit apologue : « Figurez-vous que votre automobile est arrê-