Page:Xénophon - Œuvres complètes, éd. Talbot, tome 1.djvu/400

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


leur tourne les jambes, leur donne des maladies, et leur détériore les entrailles. Les noms qu’on leur donne doivent être courts, afin qu’il soit facile de les appeler. En voici quelques-uns[1] : Psyché, Thymos, Porpax, Styrax, Lonchè, Lochos, Phroura, Phylax, Taxis, Xiphôn, Phonax, Phlégôn, Alcè, Teuchôn, Hyleus, Médas, Porthôn, Sperchôn, Orghè, Brémôn, Hybris, Thallôn, Rhomè, Antheus, Héba, Ghétheus, Chara, Leusôn, Angô, Polys, Bia, Stichôn, Spoudè, Bryas, OEnos, Sterrhos, Craughè, Kénôn, Tyrbas, Sthénôn, Aïthèr, Actis, Aïchmè, Noès, Gnomè, Stibôn, Hormè.

Il faut conduire les jeunes chiens à la chasse, les femelles à huit mois et les mâles à dix : on ne doit pas les mettre en liberté sur les traces du lièvre qui gîte, mais les tenir attachés avec de grandes laisses à la suite des chiens en quête, et ne leur permettre de courir qu’ainsi sur les voies. Quand le lièvre est levé, quelque dispos qu’ils soient pour la course, ne les lâchez point tout de suite ; attendez que l’animal ait assez gagné au pied pour qu’ils ne l’aperçoivent plus. En effet, si, parce qu’ils sont dispos et de bon cœur, on les laissait courir quand ils voient le lièvre, la tension briserait leur corps, qui n’est pas assez formé : que le chasseur y prenne donc garde.

Quand les chiens paraissent peu propres à la course, rien n’empêche de les lâcher ; comme ils n’ont pas l’espoir de prendre le gibier, il ne leur arrivera point de mal. Si les chiens sont sur la trace d’un lièvre de passage, on peut les laisser courir jusqu’à ce qu’ils l’aient pris : quand ils le tiennent, on le leur laisse pour la curée.

Si, au lieu de vouloir se tenir près des filets, ils se dispersent, rappelez-les jusqu’à ce qu’ils s’accoutument à trouver le lièvre à la course : en le cherchant toujours en désordre, ils finiraient par ne plus frayer avec les autres chiens ; ce qui serait une mauvaise habitude. Tant qu’ils sont jeunes, il faut leur donner à manger auprès des filets au moment où on les enlève, afin que si, par inexpérience, ils s’égarent à la chasse,

  1. Voici, dans l’ordre du grec, le sens approximatif des noms donnés aux chiens : Âme, Cœur, Gand’laisse, Bout de lance, Lance, Loche, Garde, Gardien, Bataillon, Grande épée, Tueur, Brûlant, Vigueur, Inventeur, Forestier, Midas, Ravageur, Pressant, Colère, Grognon, Insolent, Florissant, Force, Fleuri, Jeunesse, Gaieté, Joie, Bon œil, Éclat, Changeant, Violence, En ordre. Soin, Moussu, Vineux, Solide, Crieur, Le neuf, Troubleur, Bonne poitrine, Éther, Hayon, Pointe, Finesse, Pensée, À la trace, Élan.