Page:Zolla - La greve les salaires et le contrat de travail.djvu/20

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
10
La grève les salaires et le contrat de travail


vail, c’est une arme servant à précipiter la chute du régime capitaliste en réduisant les profits, pour arriver sans indemnité à l’expropriation des instruments de production.

L'intervention de l’Etat dans la formation et la réglementation du contrat de travail ne peut être également acceptée qu’à titre d’auxiliaire pour hâter la transformation de la propriété individuelle en propriété collective ou commune.

«De même que l’Empire romain a péri sous les coups des barbares qu’il avait cru lier à sa défense, la société actuelle succombera sous les assauts des masses ouvrières qu’elle avait pensé désarmer par sa législation. Au lieu d’enrayer leur élan, elle aura décuplé leur force d’attaque ; au lieu d’endormir leurs énergies par des concessions successives, elle aura affermi chez elles, le sentiment de leur valeur, elle aura surexcité leur appétit de subversion [1]

  1. Paul Louis, L’ouvrier devant l'État, p. 474.