Pensées de Marc-Aurèle (Couat)/sans notes

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher


Pensées
Traduction par Auguste Couat.
Texte établi par Paul Fournier,
1904
Texte sur une seule page


PENSÉES


DE


MARC-AURÈLE


TRADUCTION
d’Auguste COUAT
RECTEUR DE L’ACADÉMIE DE BORDEAUX


ÉDITÉE PAR
Paul FOURNIER
MAITRE DE CONFÉRENCES A LA FACULTÉ DES LETTRES DE L’UNIVERSITÉ DE BORDEAUX

Bordeaux :
FERET & FILS, ÉDITEURS, 15, COURS DE L’INTENDANCE
Lyon : Henri GEORG, 36-42, passage de l’Hôtel-Dieu
Marseille : Paul RUAT, 54, rue Paradis ; Montpellier : C. COULET, 5, Grand’Rue
Toulouse : Édouard PRIVAT, 14, rue des Arts


Paris :
A. FONTEMOING, Libraire des Écoles françaises d’Athènes et de Rome
rue Le Goff
___
1904



Dans l'ouvrage, la traduction est accompagnée de notes philosophiques, historiques et linguistiques du traducteur et de l'éditeur, qui ne sont pas reprises dans cette présentation provisoire.