Poésies (Dujardin)/Épigraphe

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
PoésiesMercure de France (p. 203).


ÉPIGRAPHE


POUR LA MAISON


Que des oiseaux chanteurs habitent ces bosquets,
Qu’Avril orne le seuil et Juin dore la treille,
Qu’au-dessus du foyer flotte une claire paix,
Mais que dans l’âme l’esprit veille.