Poésies (Dujardin)/Aucune femme ne sera un but

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
PoésiesMercure de France (p. 245).



« L’homme n’a pas été créé pour la femme ; mais la femme a été créée pour l’homme. »
Saint Paul, I, Cor.. XI 9.


Aucune femme ne sera un but.
Au cours des jours et de la bataille et de la fièvre,
Tends aux lèvres de la femme tes lèvres ;
Mais c’est toi qui pour elle, ô mon fils, seras un but.

Aime ! ton cœur d’opulence vêtu
Répandra en amour son trop-plein de sève,
Ainsi que le soleil verse ses rayons et la nuit ses rêves,
Ainsi qu’un riche laisse couler magnifiquement son superflu.

La femme doit servir et sourire ; tu dois
Être celui qui dit : je serai roi !
Rien n’importe à l’amante hormis l’espoir

D’orner de fleurs pour le héros un seuil hospitalier ;
Car l’épouse est la paix délassante du soir ;
L’homme est la guerre ; enfant, sois un guerrier.