Poésies de Benserade/Pour son époux mourant

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Poésies de Benserade, Texte établi par Octave UzanneLibrairie des bibliophiles (p. 102).

ÉPIGRAMME


Pour son époux mourant une femme éperdue
Veut mourir ; la Mort vient et la femme pâlit :
« C’est pour lui, non pour moi, que vous êtes venue,
Lui dit-elle en tremblant : le voilà dans son lit. »



Attention : la clé de tri par défaut « Pour son époux mourant » écrase la précédente clé « pour son epoux mourant ».