Mozilla.svg

Recueil des lettres missives de Henri IV/1570/31 août ― À monsieur le duc de Savoye

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche



1570. — 31 août.

Orig. – Arch. du royaume de Sardaigne. Copie communiquée par M. F. Feuillet de Conches.


À MONSIEUR LE DUC DE SAVOYE[1].

Monsieur, Encores que ne doubtions que de ceste heure n’ayez bien entendu la paix qu’il a pleu à Dieu donner à ce royaume[2], et qu’ainsy qu’avés tousjours desiré de voir le Roy mon seigneur obey, et ung repos et tranquilité de ses subjects estre parmi eux estably, vous en aurés receu la joie et contentement qu’en avés tousjours attendu ; sy est-ce que pour l’asseurance que nous avons que vous recevrés agreablement ceste bonne nouvelle de nostre part, nous n’avons voulu faillir, avec sy bonne et saincte occasion, vous envoyer visiter et faire entendre le bien que nous recevons maintenant, voyant la fin de tant de miseres et calamitez desquelles ce pauvre royaume a esté, à nostre grand regret, si long temps agité, et l’heur aussy que ce nous est de voir Sa Majesté satisfaicte et contente, comme vous sçaura bien amplement discourir le sr de Reze[3], secretaire de monsieur l’Amiral, que vous avons bien voulu envoyer exprés, tant pour cest effect que pour le desir qu’a ledict sieur Amiral vous faire entendre de sa part quelques particularitez qui le touchent et concernent. Et en cest endroict, aprés vous avoir presenté nos bien humbles recommandations à vos bonnes graces, nous ferons fin, priant Dieu vous donner, Monsieur, en parfaicte santé, trez heureuse et longue vie. De Montigny sur Aulbe[4], ce xxxje jour d'aoust 1570.

Vos bien humbles et affectionnez cousins,

HENRY,

HENRY DE BOURBON.


  1. Emmanuel-Philibert, duc de Savoie, surnommé Tête-de-Fer, fils de Charles III, dit le Bon, duc de Savoie, et de Béatrix de Portugal, né le 8 juillet 1528, succéda à son père le 15 décembre 1553, et mourut le 14 septembre 1574.
  2. C’est le troisième édit de pacification, donné ce mois-là même à Saint-Germain-en-Laye.
  3. Jean Dorléans, seigneur de Reze, d’une ancienne famille répandue dans l’Orléanais et le Berry.
  4. Ville de Bourgogne, aujourd’hui du département de la Côte-d’Or.