Mozilla.svg

Recueil des lettres missives de Henri IV/1578/Vers le 20 septembre ― À mon cousin monsieur le mareschal de Dampville

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche



[1578. — vers le 20 septembre[1].]

Orig. autographe. – B. R. Fonds Béthune, Ms. 8834, fol. 5 recto.

Cop. – B. R. Suppl. fr. n° 1009-4.


À MON COUSIN MONSR LE MARESCHAL DE DAMPVILLE.

Mon Cousin, Les sieurs de Semalens et Farinieres font plusieurs desordres et battent l’estrade, et ont tué deux ou trois de la ville de Castres, et ont voulu prendre Hautpoul[2] ; et ceus qui y ont esté pris ont rapporté que c’estoit la Croisette[3], vostre lieutenant. On a lettres en main, par où on mande qu’on tuera autant de ceus de Castres qu’on en trouvera. Toutes telles façons ne servent que d’alterer les cueurs et volontés des sujects ; de sorte qu’il ne fault pas mettre le tort tout d’un costé, mais y pourveoir sans passion, et que les gens de bien y mettent la main sincerement. Ce que je vous prie faire, mon Cousin, et me tenir tousjours pour

Vostre affectionné cousin et parfaict amy,
HENRY.


  1. Reçue le 23 septembre 1578.
  2. Voici ce que contient sur ce fait le Journal de Faurin sur les guerres de Castres, p. 15 : « Le 18 août les catholiques entrèrent par escalade dans le château et ville de Hautpoul ; mais ceux de Mazamet y étant accourus, les catholiques se retirèrent. » Hautpoul près Mazamet est aujourd’hui l’une des communes considérables du département du Tarn.
  3. Jean de Nadal, seigneur de la Croisette ou la Crouzette, qui joua un rôle actif dans toutes les guerres du Languedoc, était guidon de la compagnie de gendarmes du maréchal de Damville et son lieutenant.