Se raige et derverie

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Les Chansons de Conon de Béthune, Texte établi par Axel WallensköldHonoré Champion (p. 10-11).


VI. — Se raige et derverie.


I.Se raige et derverie
Et destrece d’amer
M’a fait dire folie
4Et d’amors mesparler,
Nus ne m’en doit blasmer.
S’ele a tort m’i fausnie,
Amors, qui j’ai servie,
8Ne me sai ou fïer.

II.Amors, de felonie
Vous vaurai esprover ;
Tolu m’avés la vie
Et mort sans deffier.
12La m’avés fait penser
Ou ma joie est perie ;
Cele qui jou em prie
16Me fait d’autre esperer.

III.Plus est belle k’imaige
Cele ke je vos di,
Mais tant a vil coraige,
20Anuieus et failli,
K’ele fait tot ausi
Com la leuve sauvaige
Ki des leus d’un boskaige
24Trait le pieur a li.

IV.N’a pas grant vasselaige
Fait, s’ele m’a traï ;
Nus ne l’en tient por saige

28Ki son estre ait oï ;
Mais puis k’il est ensi
K’ele a tort m’i desgaige,
Je li renc son homaige
32Et si me part de li.

V.Mout est la terre dure,
Sans eve et sans humor
Ou j’ai mise ma cure,
36Mais n’i keudrai nul jor
Fruit ne foille ne flor,
S’est bien tans et mesure
Et raisons et droiture
40Ke li rende s’amor.