Théorie de la propriété

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher

A. Lacroix, Verboeckhover et Cie..
{| style="background:transparent;font-size:100%;line-height:140%;border-style:none;text-align:left;" cellspacing="0" cellpadding="2" align="center"

|- | colspan="2" style="text-align:center;font-size:160%;line-height:240%;" | TABLE DES MATIÈRES |- |
Chapitre 1er. — Introduction : |- | 1. — Des diverses acceptions du mot propriété || style="text-align:right;vertical-align:bottom;" | i |- | x§ 2. — Résumé de mes travaux antérieurs sur la propriété || style="text-align:right;vertical-align:bottom;" | 16 |-

|
Chapitre II. — Que la propriété est absolue : préjugé défavorable à l’absolutisme
|| style="text-align:right;vertical-align:bottom;" | 67

|-

|
Chapitre III. — Différentes manières de posséder la terre : en communauté, en féodalité, en souveraineté ou propriété. — Examen des deux premiers modes. — Rejet
|| style="text-align:right;vertical-align:bottom;" | 76

|- | xxxxxx1° En communauté || style="text-align:right;vertical-align:bottom;" | 76 |- | xxxxxx2° En féodalité || style="text-align:right;vertical-align:bottom;" | 84 |-

|
Chapitre IV. — Opinion des juristes sur l’origine et le principe de la propriété : réfutation de ces opinions
|| style="text-align:right;vertical-align:bottom;" | 93

|-

|
Chapitre V. — Coup d’œil historique sur la propriété : causes de ses incertitudes, de ses variations, de ses abus et de ses déchéances ; elle n’a nulle part existé dans sa vérité et sa plénitude, conformément au vœu social, et avec une parfaite intelligence d’elle-même
|| style="text-align:right;vertical-align:bottom;" | 101

|- | xxxxxxLa propriété chez les Romains || style="text-align:right;vertical-align:bottom;" | 106 |- | xxxxxxLa propriété au moyen âge || style="text-align:right;vertical-align:bottom;" | 120

|-

|
Chapitre VI. — Théorie nouvelle : que les motifs, par suite la légitimité de la propriété, doivent être cherchés, non dans son principe ou son origine, mais dans ses fins. — Exposé de ces motifs
|| style="text-align:right;vertical-align:bottom;" | 127

|-

|
x§ 1. — Nécessité, après avoir organisé l’État, de créer à l’État un contre-poids dans la liberté de chaque citoyen. Caractère fédéraliste et républicain de la propriété. Observations sur le cens électoral et la confiscation
|| style="text-align:right;vertical-align:bottom;" | 131

|-

|
x§ 2. — Abstention de toute loi réglementaire en ce qui concerne la possession, la production, la circulation et la consommation des choses. Analogie de l’amour et de l’art. — Mobilisation de l’immeuble. — Caractère du vrai propriétaire
|| style="text-align:right;vertical-align:bottom;" | 154

|-

|
Chapitre VII. — Équilibration de la propriété. Système de garanties
|| style="text-align:right;vertical-align:bottom;" | 172

|- | x§ 1. — Action de la propriété sur elle-même || style="text-align:right;vertical-align:bottom;" | 177 |- | x§ 2. — Système de garanties : influence des institutions. || style="text-align:right;vertical-align:bottom;" | 179 |-

|
Chapitre VIII. — La critique de l’auteur justifiée
|| style="text-align:right;vertical-align:bottom;" | 199

|-

|
Chapitre IX. — Résumé de ce livre
|| style="text-align:right;vertical-align:bottom;" | 220

|-

|
Appendice. — Société de l’Exposition perpétuelle : projet.
|| style="text-align:right;vertical-align:bottom;" | 249 |}