Thresor de la langue françoise/Abbrege

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Index Général A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
◄  Abbeville
Abbreuuer  ►

Abbregé, m. acut. Il descend de ce verbe Abbreuiare. Dont aucuns prononcent Abbrevié, et est adjectif de signification passive, comme, Son propos est abbregé, Decurtata est illius oratio, Tantost est substantif, et signifie epitome et reduction sommaire, et un brief d’un escrit, Selon ce on dit, L’Abbregé des Chroniques de France, Annalium Franciae epitome, et tantost est chascune des trois personnes du temps preterit parfait, avec adjonction de ce verbe, ay, comme, J’ay abbregé, tu as abbregé, il a abbregé, Decurtaui, Decurtasti, Decurtauit.

Abbregé de quelque chose que ce soit, Summa, summae, Epitome, epitomes.

Ce sera le plus abbregé, Id erit compendiosius.

Abbreger, act. acut. C’est rendre bref et accourcir, Breuiare, Contrahere, Circuncidere quae ad rem non pertinent, B. ex Varrone, Aucuns prononcent Abbrevier.

Abbreger quelque chose, et la dire en peu de paroles, Perstringere rem aliquam, Circuncidere, In compendium conferre, Paucis eloqui.

Abbreger et accourcir son chemin, Iter contrahere.

Abbreger le temps, Tempus contrahere.

Pour abbreger, C’est par forme d’adverbe, In summa, Vt in pauca conferam, Ne multa, B. ex Cic.

Abbregement, m. acut. Compendium, Contractio, Comme abbregement de proces, Compendium, Contractio litium.